Powered by SeaBlog

Chapitre 11 - Un juge inflexible

Environ un mois plus tard.

     En cette mi-décembre, un puissant vent d’est que les gens du lieu appellent Levante formait une brume permanente au-dessus de l’imposant Rocher. Sa pente, taillée d’un brutal coup de serpe par quelque dieu semblait inviter cet éternel nuage à s’écouler au fond de sa grande baie. Mais celui-ci comme par pudeur semblait renoncer à se mouiller, et s’attardait fixement sur la longue crête, formant ainsi un toit de coton sombre au-dessus de la ville forte de Gibraltar.

     Coincé entre ce dévers et une maigre plage désormais disparue sous les quais et les imposantes fortifications garnies de bouches à feu d’où sortaient la gueule menaçante de canons de 24 livres, la ville grouillait de son activité quotidienne, rythmée par les inévitables bruits de bottes des sentinelles marchant au pas d’un bout à l’autre des épaisses murailles.

     Dans une des grandes salles communes qui jouxtait le palais du gouverneur, dans une de ses masures à étage unique et encore plus simplement garnies, comme un évènement solennel improvisé dans une cantine, le tribunal siégeait en session plénière, présidé par le poudreux James Cochrane, enfoncé au plus profond d’une ample robe de magistrat, dont le revers était alourdi de décorations et portant haut sur le front son imposante perruque, symbole immémorial de l’importance de sa charge.

     Sur sa droite, un petit personnage, tout en nervosité concentrée, vitupérait brutalement contre deux figures pâles qui siégeaient à la gauche de la cour, fermement cernées par deux soldats d’infanterie, reluisants du rouge de leur uniforme.

     -Vous mentez! accablait le petit homme, procureur en titre du Rocher. Si! Vous mentez! Rajouta-t-il un ton plus haut pour couper court à la tentative d’un des deux hommes d’interjeter une justification.

     Frederick Solly-Flood était de ces hommes de justice de l’ancienne école : amoureux de sa fonction, convaincu jusqu’au tréfonds de son âme du bien-fondé de son existence et de ce qu’il considérait n’être rien d’autre qu’un sacerdoce, il ne voyait de bon exercice qu’à l’extrême et doublait son zèle d’une suspicion permanente pour qui tout le monde était coupable jusqu’à preuve du contraire.

     Les deux hommes tremblants face à cette incarnation écrasante de la loi n’étaient autres que David Morehouse et Oliver Deveau, respectivement capitaines du Dei Gratia et de la Mary Celeste, arrivés depuis peu et ancrés tout deux dans la baie, face au port.

     -Je sais que vous mentez! continua Solly-Flood en se tournant vers le président de la cour. Ces hommes n’ont rien fait d’autre que de tenter une fraude astucieuse! Pensez! Un bateau-fantôme, errant seul au beau milieu de l’océan, tout équipage disparu, ouvert à tous les vents! Mais quelle incomparable aubaine! Tellement incomparable d’ailleurs, ajouta-t-il en faisant mine de fouiller dans son dossier, qu’il n’en est littéralement nul autre exemple dans l’histoire.

     Et se tournant brusquement vers eux :

     -Vous n’êtes que de pauvres innocents, victimes de votre chance! Et cette merveilleuse trouvaille va vous permettre, à vous et vos affidés américains de toucher une copieuse prime d’assurance! Monsieur le président : on a la preuve que l’or flotte! De mon côté je maintiens que ce miracle n’est rien d’autre qu’une mise en scène. Je ne sais ce qu’il advint de l’équipage de la Mary Celeste, s’ils sont de mèche avec ceux du Dei Gratia, ou s’ils en ont été les victimes, mais je ne compte pas laisser des filous disparaître dans la nature avec une prime, qui de surcroît est peut-être trempée du sang d'innocentes victimes, et tout cela avec notre bénédiction. Je ne croirais pas avoir rempli ma mission si je laissais des choses pareilles se passer ici. J’insulterai Dieu, la justice et la Couronne!

     Les deux pauvres marins se sentaient comme cloués au pilori. Peu habitués aux ors judiciaires et administratifs, il commençaient à se rendre compte que la bonne foi n’était pas gratuite et que la malchance pouvait la relayer vers un mauvais réceptacle, comme un creuset qui aurait la vertu de transformer l’or en boue. Vainement, ils avaient expliqué, déroulé, parcouru en tout sens l’intégralité des évènements qui les avaient amenés à croiser la Mary Celeste, puis finalement à se décider à l’emmener. Vainement encore s’étaient-ils justifiés, faisant valoir l’impossibilité, voire le danger qu’il y aurait eu à laisser le navire à son sort! Solly-Flood régnait en maître sur cette lourde pyramide judiciaire et chaque moellon qui la constituait s’était dévotement rangé sous la ligne hiérarchique : si lui ne vous croyait pas, alors personne ne vous croira. Quand la tête est pourrie par le vice et la bassesse d’esprit, le corps se gangrène lui aussi, mais de peur.

     David Morehouse, qui avait revêtu son grand uniforme pour l’audience, noir de jais sur lequel reluisait les galons d’or et les boutons de laiton, répondit d’une voix d’un calme choisi ce qui avait été son refrain pendant tous les interrogatoires:

     -Nous n’avons fait que ce que nous pensions être le meilleur. Je ne regrette pas ma décision. S’il se trouve que nous sommes à même de percevoir une prime d’assurance, grand bien nous en fasse. Mais je tiens à préciser que ce n’est pas ce qui a motivé notre geste.

     -Tiens donc! pesta Solly-Flood, levant les yeux au ciel dans un brusque mouvement d’épaule. Et ses deux bras levés comme pour invoquer la Providence retombèrent lourdement, montrant combien cela avait été vain.

Laisser un commentaire

Dicton marin
Il y a quatre sortes de skipper : ceux qui se sont déjà échoués, ceux qui sont échoués, ceux qui vont s'échouer... et les menteurs
Newsletter